microcosmos

le petit peuple de mon jardin sauvage

25 mai 2008

Télé-siège... ( Canthophorus-cydnidae)

.

IMG_5740

Pour des raisons techniques indépendantes de notre volonté, le télé-siège du Royaume Indépendant de notre Jardin Sauvage est actuellement arrêté à trente mètres au dessus du sol.
Vous êtes priés de garder votre sang froid et de ne pas tenter de descendre...
Les passagers munis de leur permis de vol doivent attendre la consigne avant d'utiliser leurs ailes et prendre le courant ascensionnel afin d'éviter toute collision...


IMG_5739

.

Posté par microcosmos à 16:21 - Hétéroptères ( punaises...) - Commentaires [10] - Permalien [#]

Commentaires

  • j'aurais cru un bousier... mais je ne suis pas du tout une spécialiste alors peu importe, la photo est une belle prise, à la fois intéressante et amusante!

    Posté par Josiane, 26 mai 2008 à 08:06
  • Quelle aventure )

    Posté par Annick, 26 mai 2008 à 08:17
  • P.S

    J'attends avec impatience la prose que ces images vont inspirer à Mister Uni_Vert !

    J'espère que les bulles vont exploser !
    Plop ! plop !

    Posté par Annick, 26 mai 2008 à 08:18
  • Malencontreuse erreur !!!

    Après y avoir plongé les mains pour donner forme à cette sphère qui servira peut-être un jour de boule de pétanque à un chanceux promeneur qui tombera dessus dans un sous-bois sans avoir vraiment provoqué la rencontre, Voilà que ce funambule improvisé penche la tête en bas sûr d' échapper aux effluves malodorantes d' un parterre boueux. Mais faut-il lui apprendre que les odeurs sont comme les sons? Qu' elles s' élèvent dans les airs lorsqu' elles sont légères comme le vent? Et que par conséquent ses invisibles narines ne sont pas plus à l' abris des mauvaises odeurs que s' il avait mis le nez directement dans le purin alors qu' il se trouvait encore les pieds enfoncés dans trois millimètres de gadoue?
    Et comment lui faire comprendre que dans les airs, plus l' on s' élève et plus l' oxygène se faire rare? Et que par conséquent (encore une fois) plus l' effort pour emplir ses poumons doit être intense et plus l' inspiration d' impuretés est significative que jamais?
    Il peut bien se laisser glisser sur le fil auquel il est accroché ou bien se laisser tomber de toute sa masse sur le sol spongieux. Car cette boule aux couleurs peu engageantes fera office de matelas et assurera à son propriétaire une réception toute en douceur....

    Superbes photos

    Bisous

    ps: en regardant à nouveau les photos je réalise combien je suis hors-sujet. Je n'avais pas vu de prime abord que la boule était en fait une excroissance de la plante.Avec ce nom scientifique j'étais loin d'imaginer qu'il pouvait s'agir d'autre chose que d'un bousier...snifouilles !!!

    Posté par Uni_Vert, 26 mai 2008 à 12:45
  • Tu es la seconde personne avoir confondu cette petite punaise de 5mm aux reflets bleutés avec un bousier, que cela te console Lolo !
    )

    Posté par microcosmos, 26 mai 2008 à 13:19
  • maboul

    Vite faire le tour du problème sans perdre la boule ....

    ---------
    dommage pour les "taches" blanches du plastron qui sont un peu cramées sinon les granulos de la boule et du canto vont très bien ensemble.

    Posté par Yanik, 26 mai 2008 à 18:41
  • "Je suis ma boule!"...

    Posté par TJ, 26 mai 2008 à 21:28
  • Suspendus entre ciel et terre, scrutant le monde qui nous entoure, à l'écoute de ses bruits mais détachés des contingences punaises et moi attendons...
    Les hommes s'agitent en bas, le temps pour eux se précipite, punaise attend l'instant...
    Et attentif à sa sagesse j'attends comme elle le vent...
    Bisous d'un voyageur qui passe...

    Posté par Amaretto, 26 mai 2008 à 21:28
  • étonnant

    quelle adresse et toi quel à propos: toujours là à tous moments!

    Posté par Marie, 26 mai 2008 à 22:58
  • c'est l'effet boule qui nous induit en erreur
    quel sens de l'équilibre et quel sang froid !

    Posté par x Z x, 06 juillet 2008 à 11:26

Poster un commentaire