microcosmos

le petit peuple de mon jardin sauvage

28 mai 2008

Papillon plume (Pterophorus)

.

Papillon plume ou ange blanc

Imperceptible légèreté de l'être

IMG_3612

Pour Lolo, la version cinéma "entre gris clair et... gris foncé"

IMG_3612_

.

Posté par microcosmos à 00:16 - Lépidoptères ( papillons...) - Commentaires [14] - Permalien [#]

Commentaires

  • Brindilles

    Il n' a pas l' air vrai celui là. Comme des brindilles s' envolant et se réunissant au grès du hasard pour former une inextricable combinaison les faisant ressembler à une créature vivante. Un peu comme ces nuages que l' on joue à s' imaginer prendre la forme ici d' un lapin, là d' un éléphant. On dirait même, avec un peu d' imagination (et sans doute beaucoup) une créature qui serait tombée dans un traquenard nucléaire créé par la main de l' homme. Fossilisée alors qu' elle vaquait à ses occupations. Ou encore pétrifiée, comme dans une fameuse légende, par la gorgone Méduse.
    Je suis bien obligé de reconnaître que je me suis trompé. Que les couleurs n' ont pas besoin d' être chatoyantes pour que l'on s' arrête un instant devant la beauté de la nature...
    C' est Isa qui va être mécontente. Je vais pouvoir la harceler de nouveau. Lui demander de ne peindre que des toiles entre gris clair et.......gris clair. Et peut-être même finalement, finirai-je par te pousser à nous livrer tes photos en noir et blanc. Parce qu' au cinéma il n' y a rien de plus beau que le noir et blanc. Alors pourquoi pas, de temps en temps, ici, sur ton espace?

    Bisous

    Posté par Uni_Vert, 28 mai 2008 à 08:37
  • Petit clin d'oeil à mon retour sur la toile. Une fois de plus mes yeux s'écarquillent de bonheur en retrouvant ton blog. La macro me pasionne de plus en plus... mais mes résultats parfois médiocres... donc sincère admiration devant ton travail. Belle fin de semaine à toi.

    Posté par Milkouleur, 28 mai 2008 à 11:30
  • Juste en passant...
    Même pas le temps de lire Lolo..

    C'est certainement un ange !

    Posté par Annick, 28 mai 2008 à 17:30
  • Joli !!!!!!!!

    Joli cliché de cet bébète angélique !!! Va falloir que je la trouve aussi ! ;o) Bravo !

    Posté par Joël, 28 mai 2008 à 20:16
  • Fondu au noir et de désespoir

    Je me suis réveillé dans mon rêve. Non ! Pas DE mon rêve. J' ai bien dit DANS mon rêve. Donc j' étais encore en train de dormir lorsque j' ai ouvert les yeux pour constater qu' autour de moi on s' agitait.De petites boules de poils agitées de soubresauts. L' une avait la robe noire , une autre la même mais parsemée de grandes taches blanches, une troisième était tricolore, une Isabelle quoi, et puis une quatrième se traînait avec difficulté.Fallait voir sa robe. Toute de rose vêtue elle n' avait pas été tondue mais possédait bien un poil de cette couleur ce qui d' après mes plus lointains souvenirs ne s' était jamais vu. Ah oui, il faut que je précise que ces petits êtres étaient de petits chats, des bébés. Ce joli rêve envahi par de délicieux petits cris stridents et par de soyeux pelages se transforma en une vision d' horreur lorsque mon irrépressible envie de les caresser me fit constater que de poil rose le dernier petit individu n' en n' avait plus la beauté mais avait la presque totalité de son minuscule corps investi par des centaines de puces avides de sang. Autant te dire que l' horreur me prit à la gorge jusqu' à m' étouffer dans mon rêve. Je pris la décision de faire couler l' eau du lavabo de la salle de bain afin de voir si en plongeant quelques instants la pauvre petite bête, les puces allaient se détacher pour venir respirer à la surface. Non seulement ces dernières nagèrent le papillon avec délectation et provocation mais en plus, leur hôte retourna, sans vie, reposer au creux de ma main. J' avais voulu le sauver des vampires qui s' étaient invités au dîner et c' est moi qui l' avais tué. Pour se venger le destin s' acharna sur moi en m' affligeant la journée entière d' une migraine insupportable. Mais après m' être réveillé et après m' être remémoré cet étrange cauchemar, j' ai décidé non pas de faire appel à un médecin généraliste pour me débarrasser enfin de mes maux de tête incessants mais plutôt d' un psychiatre parce que je m' inquiète d' avoir d' aussi inquiétante visions nocturnes...

    Gros, gros, gros Bisous

    PS: je te rassure, à part ça, tout roule.

    Posté par Uni_Vert, 28 mai 2008 à 20:16
  • Le noir lui va si mal

    Qu' il est impératif que tu vois cette "adaptation" redevenir ce qu 'elle était avant cela. Laisse lui donc ses couleurs. Le pauvre papillon en avait déjà tellement peu. Pourquoi lui ôter? Pour me faire plaisir? A quoi bon forcer un trait qui de toute manière existe déjà. Ben oui, le vrai plaisir est celui que j'ai de découvrir sans cesse de nouveaux joyaux ici, sur ton espace. Plutôt que d' effacer certains charmes à ce papillon, offres nous plutôt ceux de nouveaux être dont je suis sûr qu 'ils connaîtront autant le succès que ceux qui tapissent déjà les murs de ton blog.Fais-en du land-art. Cet art éphémère, que cette image en noir et blanc s' efface aussi vite qu 'elle est apparue

    Posté par Uni_Vert, 29 mai 2008 à 07:17
  • Un peu de vert, de jaune et pourquoi pas de bleu

    Pour exploser les barrières qui séparent la "soft-attitude" de ce papillon aux faux airs de "j'm'enfoutiste", de la peinture chère à une femme prénommée Anna qui, si elle n' avait pas eu l' idée un jour de se lancer dans une sorte d' arche de Noé numérique, serait peut-être encore à user ses pinceaux sur de petites ou grandes toiles blanches comme elle savait si bien le faire. Je ne désespère bien évidemment pas de retrouver cette face cachée (pour certains) de tes nombreux talents. Peut-être ici pourquoi pas, sur cet espace consacré au monde du tout petit. Un croisement inespéré entre la peinture et ta passion pour les insectes...

    Posté par Uni_Vert, 29 mai 2008 à 07:19
  • Du jaune fluo, flashy, qui pète de partout, qui en mets plein les yeux.

    Badigeonne lui les pattes d'un vert qui ferait pâlir de jalousie les grenouilles exotiques d'Amazonie. Balance lui un saut de peinture turquoise sur l' abdomen pour en faire une cible de choix pour ses nombreux prédateurs. Colore ses yeux de cercles rouges et noirs pour qu 'elle hypnotise les plus curieux. Couvre la plante de ses pieds d'un vert profond pour qu 'elle dessine sur le sol d' étrange arabesques. Fais-en une oeuvre à la Andy Warhol, qu' elle rende jaloux les critiques d' art et les collectionneurs les plus pompeux qui ne pourraient en aucun cas, même avec leurs millions, s' offrir autre chose qu' une simple reproduction.

    Posté par Uni_Vert, 29 mai 2008 à 07:20
  • Arggg

    Toujours pas le temps de le lire.

    Mais arrêtez le au moins pendant 24 heures !

    Posté par annick, 29 mai 2008 à 09:18
  • On est peut-être dans un autre monde!
    Quelle élégance ces habits de blanc
    Bonne soirée
    andré claude

    Posté par chief.gardener, 29 mai 2008 à 20:47
  • Tu peux continuer Lolo.. ça y est j'ai tout lu.
    Bon alors finalement gris clair sur gris clair ou couleurs ?

    Posté par Annick, 29 mai 2008 à 21:11
  • aucun objet volant est non identifié pour toi ...
    on en apprend des choses en visitant microcosmos !

    Posté par pict, 30 mai 2008 à 01:29
  • Lapin rose

    Bien avant d' exécuter un virage à 180 degrés qui me mènera sur mon propre espace, je tente vainement de me rassurer sur ce que j' ai vu hier soir. Je crois bien avoir eu une vision. Parce que la jolie fée Bjork ne m' a jamais habitué à cela. Parce que tout était si flou et si imprécis que je suis maintenant certain d' avoir été trompé par mon esprit malade. J' attends impatiemment que quelques mots me rassurent en confirmant que je n'ai pas été le seul à avoir vu cela. Mais quoi donc au fait? Et bien deux corps distendus et élastiques jouant à s' imbriquer l' un dans l' autre. Leur manière de se mouvoir n' avait rien d' ambigu en réalité même si je m' affirme être désormais perdu pour la science...

    Posté par Uni_Vert, 30 mai 2008 à 07:33
  • C'est les joues pourpres...

    ...Que je clique sur le raccourci qui doit m' emmener vers mon espace. On me demande comme à chaque fois mon pseudo et mon mot de passe. Alors je double-clique sur la première ligne ce qui fait apparaître comme par enchantement les deux informations sans lesquelles je ne pourrai aboutir là où je désire me rendre. Bon ! Un commentaire. Un seul. Mais qui donc me l' a laissé? Qui a répondu à ma supplique de la veille? J' ai bien une idée mais je vais tout de même approfondir le sujet....Mince, il s' agit bien de la personne à laquelle je m' attendais mais elle refuse obstinément de m' aider à soulever ce poids qui me pèse. Je décide donc, tout en sachant que cette vengeance n' aura aucun poids face à la torture qu 'elle m' inflige, de ne pas répondre à sa question et d' aller prendre ma douche afin de cacher aux regards indiscrets les larmes qui coulent le long de mes joues brûlantes sous les gouttelettes de pluie du pommeau de douche...

    Posté par Uni_Vert, 30 mai 2008 à 07:33

Poster un commentaire