microcosmos

le petit peuple de mon jardin sauvage

06 juin 2008

Le chemin d'Iris oratoria...

.
Peut-être vous souvenez-vous de notre petite Iris oratoria et de ses premiers pas sur cette drôle de planète?
Je l'ai retrouvée.
Elle a survécu aux pluies et aux tempête de vents, aux mandibules des prédateurs.
Ta route est encore longue petite Iris, mais tu as grandi et tu es plus forte...
Reviens nous voir bientôt !

IMG_6594

Posté par microcosmos à 00:48 - Mantes, empuses et phasmes - Commentaires [14] - Permalien [#]

Commentaires

    Comme d'habitude très belles photos!

    Posté par PassionNature78, 06 juin 2008 à 05:57
  • Je reviendrais revoir Iris un peu plus tard.

    Juste pour te dire que j'aurai une immnense joie Anna que mes photos te redonnent un souffle d'inspiration.

    J'aime aussi les lieux désaffectés, les ruines.. un nouveau point commun...
    Des lieux de mystères et de nostalgie où des tourbillons de vie apparaissent au grès d'un rayon de soleil, d'un mouvement de poussière, d'un murmure du vent.

    Posté par Annik, 06 juin 2008 à 08:03
  • demain, à l'aube

    Petit général évaluant le futur champ de bataille.

    Posté par Yanik, 06 juin 2008 à 18:54
  • Metro, boulot, dodo

    Surface lisse et soyeuse reposant sur une écorce aux aspérités aguichantes dont les seules rugosités sont encore capables de séduire ceux qui osent effleurer son épiderme durci par les années, l' iris oratoria surplombe l' amphithéâtre dont les marches vieillissantes jaunies par les siècles se noircissent peu à peu d' un public qui n' était pas préparé à assister au spectacle.
    S' époumonant il y a peu dans sa loge de fortune aux murs craquelés et effrités, la demoiselle, malgré son étroite cage thoracique et son profil de surin , cache un coffre d' où les basses et les aigus feraient pâlir de jalousie un Pavarotti disparu aussi bien qu' une Castafiore imaginaire. Aller jusqu' à penser que ces deux là viendraient à se matérialiser afin de comploter contre leur héritière malingre il n' y a qu' un pas à produire pour que l' irréel se mêle au réel...

    Superbe photo !

    Posté par M-B-D, 07 juin 2008 à 16:20
  • excellent

    Excellente macro comme d'habitude ! la prise de vue est originale. Bravo !

    Posté par Joël, 07 juin 2008 à 21:29
  • Je suis déjà admirative sur tes connaissances sur ce petit monde fascinant et en plus tu illustres tes articles avec des macros surprenantes de beauté en matière d'insectes je crois ne jamais avoir vu mieux !!! Nous sommes toutes deux dans "l'iris". Bravo pour tes photos - Bonne semaine

    Posté par Milkouleur, 11 juin 2008 à 00:06
  • Haine, déchéance et laideur...

    ...d' une entreprise qui ne cessera jamais de m' étonner sans jamais pourtant m' interloquer puisque d' elle je n' attends plus rien. Elle semble foncer droit dans un mur que nous autres, pauvres machines déshumanisées par tant de mépris, sommes les seuls à voir. Entreprendre un tel voyage dans une dimension qui semble ne pas vouloir de nous serait rassurant si nous n' étions pas le carburant qui fait tourner la machine. Comme partout ailleurs je suppose, le petit est broyé par le plus grand, que dis-je, le plus gros, le plus gras, le plus gourmand qui s' octroie toujours la plus grosse part sans même laisser les miettes à ceux sans lesquels il ne pourrait pourtant pas vivre.

    Las et affaiblis par tant d' aveuglement, il finira un jour étouffé par sa propre misère et nous serons là, les autres et moi, à nous réjouir de cette bien piètre récompense après tant de labeur inutile. Ceux qui nous survivront après la mort certaine de cette entité seront ceux qui depuis toujours ont marché sur les autres, les ont écrasés au point de les rendre invisibles aux yeux de leur idole. Elle qui ne jure encore et toujours que par le profit dans lequel elle seule à le droit de croquer une large part en réinvestissant le reste pour encore mieux happer les petites gens ouvrira grands ses bras aux suiveurs, ceux qui lui lèchent le cul jusqu' à plus soif, ceux qui devraient baisser le regard devant le miroir mais qui au contraire s' y entraînent à être encore plus fielleux, encore plus grotesques dans la recherche d' un soi à jamais moribond...

    Je suis fier de pouvoir regarder mon reflet dans le miroir. C' est peut-être bien peu, mais quelques-uns et moi-même n' ont pas à rougir d' être des petits car notre intégrité nous rend au contraire bien plus grands que ceux qui se croient au dessus de nous.

    Posté par M-B-D, 11 juin 2008 à 07:19
  • Fière et curieuse....
    André claude

    Posté par chief.gardener, 11 juin 2008 à 22:09
  • "C' est peut-être bien peu, mais quelques-uns et moi-même n' ont pas à rougir d' être des petits car notre intégrité nous rend au contraire bien plus grands que ceux qui se croient au dessus de nous."

    100 % d'accord.
    ______

    Coucou Anna. Bises.

    Posté par Annick, 12 juin 2008 à 13:34
  • coucou
    je t'ai designée pour le prix arte y pico... va voir sur mon blog! bonne journée!

    Posté par melodye, 12 juin 2008 à 15:33
  • Je crois avoir vue une fois ou deux cette mante là mais en fait je n'ai pas

    trop été à la hauteur sur ce coup là et j'ai raté la photo de ma petite soeur
    allez bravo à toi mille fois et merci des visites et des mots doux que tu me mets si ce n'est pas dans les faits c'est dans le coeur je suppose

    en ce moment pas question de rater un moment de soleil pour engranger les vues qui te feront écrire et connaitre toi et moi
    Saches tout de meme que si ça fait du temps que je les observe ces satanén insectes je n'en suis pas encore arrivée au bout
    peut etre l'an prochain lol :=)

    Posté par chriscraft_, 14 juin 2008 à 23:26
  • Vraiment superbe cette macro..!

    Bravo

    Posté par ♥ ßяÜй♂ ღ, 16 juin 2008 à 20:16
  • Ouaou
    cette photo est vraiment magnifique

    Posté par mathloup, 24 juin 2008 à 07:41
  • tu arrives même à retrouver des protagonistes à travers le temps :O
    ton monde m'intrigue, parfois j'essaie de me le représenter dans un ensemble... mais sans succès ;D

    Posté par x Z x, 06 juillet 2008 à 11:54

Poster un commentaire