microcosmos

le petit peuple de mon jardin sauvage

13 décembre 2008

Press book... pour une jeune princesse

.

IMG_1162_IMG_1161_

IMG_1152 IMG_1154


A la tombée du jour, dans les herbes sèches du bord de la rivière

qui ne coule jamais, un petit diablotin précieux et maniéré,

fasciné par mon objectif, prenait des poses entre deux

brindilles...



Posté par microcosmos à 19:17 - Mantes, empuses et phasmes - Commentaires [19] - Permalien [#]

Commentaires

    come back

    aaah, les princeses sont de retour ? Toujours aussi belles et énigmatiques.

    Posté par yanik, 13 décembre 2008 à 21:05
  • Superbes portraits !

    Posté par Bruno, 13 décembre 2008 à 21:29
  • Alien...

    T'as bien de la chance d'avoir ce genre d'Alien...
    Remarquables & impressionnants...
    Fait trop froid ici... pffffffffff...
    Je dois me rabattre sur mes Tégénaires d'intérieur...
    On compte sur toi...
    Richard

    Posté par richardunord, 14 décembre 2008 à 00:59
  • Poétique

    La revoilà enfin, merveille des merveilles. Elle prie, non? Mais quoi donc? Qu' une proie veuille bien passer par là afin qu' elle la serre de ses petits "bras" piqués de ce qui ressemble à des aiguilles? Ou bien qu' on lui vante les mérite de sa plastique. Si c'est pour ce dernier point qu' elle se rassure, Anna à réussi un "book" magnifique. Elle peut désormais se présenter au prochain casting du nouvel Alien, elle est assurée d' avoir le rôle de la reine-mère.

    Des merveilles comme celle-ci, j'en veux encore Anna...
    Tu m' assouvis?
    Kiss

    Posté par Uni_Vert, 14 décembre 2008 à 08:28
  • Lyrique

    Quand au petit texte (dont tu nous gratifie à chaque fois), je le trouve superbe, aussi poétique que les photos. Il transpire l' été, la chaleur et la sécheresse. Tout ce dont j' aurai bien besoin ce matin car avec le froid et la pluie qui tombe depuis hier soir, le décor qu' à planté le barbu d' en haut donne à l' ambiance matinale des airs de tristesse.
    Il me semble entendre une voix prononcer tes mots...

    "A................tomb... du j...r, d.......... herbes sèches... bo......... rivière
    ...................ais, un e...t diablotin ......................,
    ..sciné par mon objectif, ...............poses...........brindilles..."

    ...A peine perceptibles. Entre le bruit des feuilles et le vent qui dessine des volutes de poussiere sur le sol recouvert d' un tapi de végétation....

    Gros bisous et bon dimanche.

    Posté par Uni_Vert, 14 décembre 2008 à 08:35
  • Superbe "gestuelle" de l'empuse ! bravo

    Posté par prismatic, 14 décembre 2008 à 10:28
  • Enchantement

    Je vien de visiter votre blog, les photos sont magnifiques, j'y reviendrai avec plaisir

    Posté par soezic, 14 décembre 2008 à 11:26
  • Toujours aussi superbes !

    Posté par Cécile, 14 décembre 2008 à 18:59
  • Lady Di-ablotin ...

    whaou ! encore une fois je tombe sous le charme de tes princesses !

    Posté par pict, 14 décembre 2008 à 23:18
  • Le vendeur de pluriels (suite.....et fin?)

    Voilà la fin de la nouvelle. Elle n'est pas terrible comme je te l'avais annoncé mais j'ai déjà l' idée d'une autre histoire et donc je mets un terme (peut-être un peu trop) rapide à celle-ci.

    Gros bisous et bon courage pour cette première journée de travail de la semaine

    "Deux heures du matin.
    Attendre si tard dans la nuit n' aura apporté à Antoine que de noires valises sous les yeux. Demain, au travail ses collègues lui trouveront sans doute un air étrange. Si aucun d' entre eux ne sait qu' il vit seul, nombreux seront ceux qui penseront qu' il a passé la veille à faire des cabrioles en compagnie d' une jolie femme. Il acquiescera de la tête sans dire un mot, laissant les plus curieux sur leur faim et les autres imaginer ce qu' il voudront. Après avoir partagé ces quelques heures de solitude avec le goutte à goutte de l' évier et la bruyante chasse d' eau de Madame Rotule, Antoine se dirige enfin vers le grand lit dont il va devoir durant quelques instants supporter les draps gelés. Dehors la pluie se met à tomber. Des cordes. Il aimerait que de l' une d' entre elles descende sa promise. Qu' elle vienne frapper de la pointe du pied droit contre la vitre de sa chambre pour qu' Antoine n' ai plus froid. Le vendeur de pluriels peut aller se faire voir, Antoine sait au font de lui que cet homme n' existe pas. Il est comme le père Noël. C' est sous l' apparat rouge de ce gros personnage que le père de famille vient glisser sous l' arbre de Noël les cadeaux des enfants. Le vendeur de pluriels et Antoine ne font qu' un. Si le premier veut un jour rencontrer le second il devra trouver le courage de prendre le taureau par les cornes et avoir assez de courage pour chercher l' élue sans attendre qu' elle vienne sonner à sa porte...

    Deux heures dix-sept du matin.
    Sous les draps, Antoine s' est endormi. Dans ses rêves il a complété sa collection de jambes de bois. D' autres encore ont remplacé l' horrible cauchemar. Toujours de petits mots affichés sur les murs mais sur lesquels il peut lire combien sa famille et ses amis sont fiers de le savoir heureux avec sa tendre épouse. Il ne le sait pas encore mais dehors la pluie a cessé de tomber. On n' entends plus que le ruissellement de l'eau à travers les gouttières et le lointain envol de boeings qui font leur rondes à heures régulières. Dans quelques heures le soleil prendra la place des étoiles, séchant l' asphalte humide. Les premiers véhicules feront rugir leur moteur. Madame Rotule se lèvera sans doute pour nourrir annulaire et auriculaire. La vie reprendra son cours et Antoine aura une fois de plus oublié que le vendeur de pluriels n' est qu' une invention de son esprit pour l' attendre à nouveau le soir venu..."

    Posté par Uni_Vert, 15 décembre 2008 à 08:03
  • Impressionnant ces portraits! j'aime beaucoup le 1er et le dernier.

    Posté par Coralie, 15 décembre 2008 à 09:57
  • superbe photo quelle talent bravo
    francois

    Posté par OPTION PHOTO, 15 décembre 2008 à 14:39
  • C'est vrai, c'est fascinant ce truc là !
    Bonne soirée

    Posté par Mikael, 16 décembre 2008 à 00:01
  • =====)

    A chaque fois que passe ici j'en ressors émerveillée... tu nous fait découvrir un univers particulier méconnu pour ma part...

    bisous Anna

    Posté par nazaria, 16 décembre 2008 à 10:00
  • Quelle élégance!

    Bonsoir, Anna. JJ@+

    Posté par CHTI5960, 16 décembre 2008 à 20:55
  • ces bêtes sont vraiment fascinantes, j'ai eu moi aussi l'occasion d'en approcher et vraiment ce sont des stars !

    Posté par lusyamcoga, 19 décembre 2008 à 11:36
  • Beauté

    que c'est beau et comment fais-tu pour faire de si belles photos? du si petit? une magicienne tu es sans nul doute !

    Posté par Marie, 23 décembre 2008 à 22:19
  • merci de nous faire partager tes défilés privés !

    Posté par x Z x, 04 janvier 2009 à 13:51
  • fascinante!

    je suis depuis toute petite fasciner par les mantes religieuses, elle sont tellement...Enigmatiques, qu'elles semblent ne pas venir de chez nous...

    Posté par edensland, 28 avril 2009 à 18:11

Poster un commentaire