microcosmos

le petit peuple de mon jardin sauvage

12 septembre 2008

Manuscrit papillon

IMG_0587


Un jour, il y a bien longtemps, alors que l'écriture en était encore à ses premières esquisses, un homme a dessiné des mots sur le parchemin d'une aile de papillon ( Il n'y avait pas de papier à cette époque là).
C'était les premiers signes écrits du début d'un langage...
Et peut-être que pour cet homme, ces mots étaient très importants...

Il s'est tant appliqué.
On y voit même les pleins et les déliés du tracé de la plume taillée dans un morceau de bois...

C'était après la Préhistoire, mais juste avant l'Histoire...
On n'écrivait pas encore pour raconter des Epopées ou des guerres, ni des conflits entre les Hommes et les Dieux...
On inventait une écriture pour dessiner qu'on s'aime... ou juste qu'on est heureux...

Peut-être que ces signes, il les avait tracés pour elle...
Et peut-être qu'elle n'a pas su les lire...
Parce qu'on allait pas à l'école à cette époque là...
Surtout les filles... ;-)

Alors le papillon parchemin continue à transmettre le message qu'on lui a confié ...
Il y a des mots comme ça qui continuent leur voyage...
Au hasard d'un nuage, d'un caillou, d'une feuille ou d'une aile de papillon...
Et qui attendent d'être lus...

.

Posté par microcosmos à 23:18 - Lépidoptères ( papillons...) - Commentaires [21] - Permalien [#]

Commentaires

  • Bravo pour le texte et bravo pour la prise de vue de ce magnifique Mélitée orangée.
    Amicalement

    Posté par Roger, 13 septembre 2008 à 00:38
  • Quel talent!
    Bravo Anna!

    Posté par Cécile, 13 septembre 2008 à 13:34
  • Lisez papillon

    Très beau (image et texte)- je crois que l'on a également fait d'un papillon une "carte géographique".

    Posté par Yanik, 13 septembre 2008 à 16:38
  • ♪....♪...♪♪♪♪....♪!!!!!

    ¡Superbes couleurs!♪♪♪♪...

    ¡Merci pour le joli texte!♪♪♪!

    Posté par Aurore, 13 septembre 2008 à 18:27
  • magnifique

    Ce papillon est vraiment magnifique ! Bravo pour ce cliché !

    Posté par Joël, 13 septembre 2008 à 23:19
  • OU SONT LES PLANTAINS ET LES VERONIQUES?

    Posté par lecracleur, 14 septembre 2008 à 00:40
  • Whaoo

    Il n'y a rien d'autres à dire en regardant cette photo.

    Posté par Annick, 14 septembre 2008 à 11:36
  • Ce papillon est insomniaque ça se voit au premier coup d'oeil !
    Tout d'abord ses couleurs, ce sont des couleurs de crépuscule, de couchers du soleil, d'ombres qui descendent sur la montagne. La nuit s'annonce, la nuit s'avance...
    2 liseuses sont déjà éclairées à sa tête, petites diodes prêtes à se plier pour révéler Le Livre.
    Bientôt dans la nuit il se lira lui-même. Histoire de lui, histoire des siens, gravée sur ses ailes pas son père et le père de son père. Il l'a lira de bas en haut, de droite à gauche, comme se lisent toutes les histoires extraordinaires et chacune des lettres qui la composent, qui le composent, sera un morceau de son éternité.
    Sage parmi les fous il porte le fil de ses origines avec la fierté de l'éphémère. Vous ne le savez pas mais ce qu'il vous dit être un camouflage est tout son passé révélé. Il enrichira Le Livre et ses enfants l'enrichiront encore et encore... Bien après que nous soyons partis, bien après que nos livres aient disparus.
    Et lui, chaque nuit de sa vie, il lira et relira son livre pour ne pas s'oublier.
    Ce papillon est insomniaque ça se voit au premier coup d'oeil !

    Posté par Amaretto, 14 septembre 2008 à 13:14
  • C'est magnifique, Sylvain , ce que tu as écrit là
    )

    Posté par Anna, 14 septembre 2008 à 14:13
  • Le texte qui accompagne cette photo, est magnifique!
    Nos yeux nus sur le papillon qui parfois vient déposer ses ailes dans nos mains...
    Comme est fragile cette lumière...
    Amicalement, MERCI !

    Posté par Jaca, 14 septembre 2008 à 21:55
  • C'est en faisant un détour par le blog de Coumarine que j'ai découvert votre blog. Que de trésors...
    Je reviendrai explorer la "nature" de vos archives.

    Posté par gballand, 14 septembre 2008 à 22:36
  • Couleur et poésie
    je respire mieux
    je regarde mieux
    Je me sens bien.
    Merci pour tout...
    Anne

    Posté par Anne P, 14 septembre 2008 à 22:49
  • Surprise par ce nouveau nom qui vient me mettre un commentaire (le vôtre...)...je clique et découvre...
    des merveilles...
    Quel photographe douée vous êtes...
    Les toiles d'araignée...magnifiques...
    Merci d'être venue me faire un bonjour...

    Posté par Coumarine, 14 septembre 2008 à 23:33
  • Sur ma peau...

    Je les ai lus ces mots. Il y a très longtemps. J' y ai d' abord cru et suis parti à la recherche de celle dont ils semblaient faire une définition précise. Je croyais pouvoir la rencontrer à tout moment. Croisant sur la route tant d' entre elles, aucune ne ressemblait à celle que détaillaient avec autant de précision lles ailes du papillon aux couleurs de braise.
    Puis j' ai fini par l' oublier ce petit animal. Lui et ces mots que j' ai fini par nier. Jusqu' à même ne plus y croire, certain que la nature m' avait menti. Durant plus de trente années, j' ai repoussé l' idée qu' elle existait. A cause de lui. A cause des mots qu' il est si difficile de lire lorsqu' il prends son envol et qu' il ne livre qu' une fois l' an lorsqu' il se pose sur une brindille, offrant à de très rares occasions l' intérieur de ses ailes qu' il garde habituellement hermétiquement closes.
    Et puis... Et puis je l' ai rencontrée. Il y a un an et demi. Ce fut un choc. Elle était si belle. Et surtout elle était comme je l' avais imaginée. Comme je l' avais lue dans l' entrelacement des courbes de chacun des mots qui recouvraient les ailes du papillon. Je n' ai d' abord pas osé m' en approcher. Et puisqu' il fallait bien se décider et ne pas stupidement rester planter là, j' ai mis un pied devant l' autre, puis un second, et petit à petit, j' ai vu sa silhouette grandir, et ses traits se préciser. C' était elle, comme je l' avait toujours rêvée. Aujourd 'hui je n'ai plus besoin de partir chasser les papillons pour simplement l' imaginer. Je peux la retrouver quand je veux, ou presque. D' ailleurs, il me faut mettre ma montre à l' heure....Pour ne pas manquer nos prochaines retrouvailles...

    Bisous d' amitié Anna.

    Posté par Uni_Vert, 15 septembre 2008 à 05:06
  • Mais c'est T O U J O U R S magnifique... (bon je sais je manque d'objectivité)

    Bonne semaine et gros bisous à toi ma p'tite bulle de soda !

    Posté par annick, 15 septembre 2008 à 08:22
  • Merci pour ces mots Uni_Vert
    ))
    Je crois que nous avons croisé le même papillon et lu le même message...
    J'ai mis ma montre à l'heure...
    Prends soin de toi...

    Posté par La Fourchette..., 15 septembre 2008 à 13:48
  • Merci

    J'ai toujours su que les papillons étaient des billets doux portant de fleur en fleur de jolis mots d'amour écrits par de confiantes jeunes filles pour de tendres poètes...et comme dit la chanson, tant qu'ils s'aimeront, tant que les nuages porteurs de ciels lourds les épargneront, il fera bon voler dans les frais bocages, ils ne feront pas la chasse aux papillons... pas la chasse aux papillons.

    Posté par Philippe, 17 septembre 2008 à 18:03
  • bravo pour toue c'est photo magnifique

    Posté par tintin11165, 18 septembre 2008 à 12:23
  • couleurs

    La aussi j'aime beaucoup les couleurs, encore une bien belle photo!

    Posté par lycopersicum, 27 septembre 2008 à 10:51
  • Alors là, je crois que c'est cette photo qui me plait le plus au niveau des couleurs! quelle harmonie!!!! bizzzisa

    Posté par isas, 29 septembre 2008 à 08:57
  • La nature transmet sa part de merveilleux à ceux qui entrent en communion avec elle et qui ont cette intuition qu'elle seule peut nous aider à comprendre la Création et donc l'essence même de la Vie!

    Les amérindiens parlent ainsi du papillon:
    "Harmonie de l'équilibre, prends ton envol. Papillon, tu es un spectacle merveilleux, tu connais les changements et les lois de la nature, tu es tout entier et unique dans ton Créateur."
    Ce papillon t'a parlé Anna, il te dit de profiter pleinement du moment présent en virevoltant dans la chaleur et la lumière! Il t'invite aussi à la transformation... vaste programme...
    Marie.

    Posté par marie, 27 décembre 2008 à 11:08

Poster un commentaire