microcosmos

le petit peuple de mon jardin sauvage

02 septembre 2008

IMG_1438

... Chut, ne me cherchez pas, ne m'appelez pas...

IMG_1411_

... Je suis tout simplement "de l'autre côté de la toile"


;-)

.

Posté par microcosmos à 23:42 - Arachnides - Commentaires [13] - Permalien [#]

Commentaires

  • Je viens de découvrir ce blog (avec un grand plaisir) suite aux commentaires laissés sur mon blog
    plaisir aussi de voir ces toiles de douceur et de délicatesse
    Bonne journée

    Posté par Arachnée, 04 septembre 2008 à 11:13
  • Ne me cherchez pas

    ...et surtout ne me réveillez pas !

    Il suffit déjà de ce soleil qui transforme ma toile en disque vinyl...
    Si en plus vos bavardages parviennent à mes oreilles c'est sûr, que je vais me fâcher, faire le tour de ma toile et venir vous faire peur.

    Ah non, c'est fini !
    Vous n'avez plus peur des araignées.

    Youpi !

    )

    Posté par Annick, 04 septembre 2008 à 14:01
  • ♪Crital♪

    ¡Transparence,finesse,clarté....lumière,reflets........!fragilité......♪♪♪♪

    Posté par Aurore, 04 septembre 2008 à 21:10
  • Je croyais avoir perdu le fil mais non! Il y a bien deux faces à la toile!

    Posté par TJ, 04 septembre 2008 à 23:43
  • Chut !

    Posté par Amaretto, 05 septembre 2008 à 00:25
  • hors cadre

    La toile sur la première image est une "accroche lumière", irisée comme un CD (bonsoir le poète techno). Pour la 2, la branche devant me gêne un peu mais peut-être que la bâtisseuse est juste derrière ....? On ne touche à rien ......

    Posté par Yanik, 05 septembre 2008 à 18:33
  • Bonsoir,

    Que de belles macros ! Bravo !
    Bises en te souhaitant un bon week-end,
    Christian

    Posté par Christian, 05 septembre 2008 à 19:01
  • Non seulement ton article d'aujourd'ui, dentelle de soleil, mais également l'ensemble de tes articlesme font rêver. Depuis quelques temps je maîtrise de mieux en mieux mon canon 40D, je vais faire l'acquisition d'un objectif macro, si toi aussi tu travailes sur canon peux tu me donner un conseil (mail), qui me sera précieux car le résulta est magnifique.Merci et sincèrement bravo !

    Posté par Milkouleur, 08 septembre 2008 à 00:12
  • Les araignées par chez moi sont de sortie. Elles se balancent sur leur toile.
    Et j'enrage de ne pas pouvoir les photographier... J'enrage.

    Et à Rennes, nous avons une exposition exclusivement réservée aux araignées qui va durer jusqu'au mois de mars.

    Tu viens ?
    ______

    Le site internet ne parle pas encore de l'expo mais les photographies du bandeau en disent long !

    http://www.espace-sciences.org/

    Posté par annick, 08 septembre 2008 à 08:31
  • ♪Ronde diurne...

    J' ai eu beaucoup de mal à comprendre l' intérêt de telles créations de la part de nos amie les arachnides mais c' est à travers l' un des nombreux dialogues que nous partageons toi et moi que j' ai trouvé un semblant d' explication. Je crois qu' à nouveau l' homme s' est inspiré de la nature pour créer un art qui au premier abord ne semble avoir que très de rapport avec ces images. Je veux parler de la musique répétitive. Je crois bien que ces toiles que l' on pense être des pièges pour les pauvres proies qui n' y voient guère sont avant tout des partitions qui se referment sur elles-mêmes, obligeant ainsi celui qui y dépose ses croches, ses noires et ses blanches à rejouer sans cesse les mêmes mélodies. Bien après, à force de s' user les doigts sur les cordes tendues des guitares et autres harpes, l' homme a choisis de mettre à plat ces partitions majestueuses afin de donner un début, puis une fin à ses compositions. ♪

    Bisous

    Posté par Uni_Vert, 08 septembre 2008 à 11:08
  • ♪Chant matinal

    Ne dit-on pas que la nature reprends ses droits?
    Et quel plus bel exemple que ces moineaux que je découvre chaque matin en ouvrant la porte-fenêtre de ma chambre et qui reposent sur l' unique ligne à haute tension presque au dessus de ma tête?
    En réalité, ils prouvent à eux seuls qu' il n' est nul besoin de dessiner d' étranges figures sur une rangée de cinq droites puisque assis bien sagement sur une seule et unique d' entre elles, ils partagent avec nous les humains, leurs chants majestueux qui ne souffrent d' aucune monotonie. Encore moins d' un ton monocorde puisqu' ils piaillent sur quatre ou cinq octaves leur bonheur et leur joie de vivre.
    E puisqu' il faudra bien un jour que la boucle soit bouclée, il serait judicieux que l' homme invente une technologie permettant à ces innombrables et disgracieux câbles qui défigurent le paysage de revetir l' apparence magnifique de toiles immenses, sorte d' hommage rendu à ces créatures que beaucoup d' entre nous craignent encore.♪

    Gros bisoux d' amitié.

    prends bien soin de toi Anna.

    Posté par Uni_Vert, 08 septembre 2008 à 11:19
  • tiens !

    moi aussi je me suis fait une toile ! )

    Posté par pict, 08 septembre 2008 à 23:51
  • J'aime beaucoup !

    Posté par Jean, 28 janvier 2009 à 13:25

Poster un commentaire